Roberto Silva Imagenes

Bienvenus, bienvenidos, benvenuto, Kangei, welcome

Vendredi 08 Février 2019

on attend ?

Ceci est juste mon point de vue.

Mes bases techniques étant très limitées (le premier qui dit que ça se voit, il sort, lol).

En fait, depuis que mes parents m’ont laissé emmener notre 24x36 à une sortie scolaire en CM2 et que j’ai pu voir la fascination qu’avaient mes camarades de classe pour ce petit objet, je n’ai plus pu m’en séparer.

Bien sûr, ces premières photos n’étaient pas terribles mais j’ai pris goût au geste.

Et donc depuis, je suis devenu le "photographe" attitré de la famille.

La suite de mon parcours photographique a été avant tout de belles rencontres et c’est cela que la photo représente pour moi.

 

La 1ere, avec une jeune photographe passionnée en 1992 qui m'a fait découvrir l'univers de la photo.

Pas juste en mode « souvenir familial » mais bien toute la démarche de création artistique.

D'abord en argentique puis en numérique, celle qui deviendra mon épouse, m'a transmis sa passion.

 

La 2e rencontre, en 2017 avec un collectif de photographes de Colmar qui m'a poussé à pratiquer cet art plus sérieusement.

Jusque là, je me contentais de faire des photos qui me plaisaient.

Depuis, je les soumets au regard d’autres personnes, m’obligeant ainsi à repousser mes exigences.

 

Curieux et fan de nouvelles technologies, je réalisais certaines de mes photos mais aussi leurs traitements au smartphone (de marque Doogee pour les intéressés), même si je faisais de temps à autres des séries au reflex (Nikon D5500).

Aujourd'hui, mon défi personnel est d'apprivoiser mon hybride, un Panasonic Lumix GX80.

Je traite toujours mes photos sur mon smartphone grâce à une application mobile, Snapseed.

Et peut etre qu'un jour, j'oserai essayer d'apprivoiser les deux monstres que sont Lightroom et Photoshop (LR et PS pour les intimes)

mais ça, c'est une autre histoire.